logo

MOUVEMENT DÉMOCRATIE NOUVELLE

Pour que chaque vote compte

← Older posts

Mot du président: unissons-nous pour changer le mode de scrutin du Québec

11 février 2015

Le système électoral est le fondement de la démocratie représentative et nous considérons qu’obtenir un mode de scrutin respectant la population et ses idées politiques améliorera la démocratie dans son ensemble, ce à quoi nous travaillons depuis 1999. Et nous ne sommes pas seuls à revendiquer un changement véritable! La campagne Solution démocratique est l’un des exemples des actions citoyennes non-partisanes du MDN. Nous avons droit à une représentation juste et équitable et c’est en s’unissant que nous l’obtiendrons!

Je vous invite à vous joindre à nous pour réclamer que la population québécoise obtienne un mode de scrutin respectueux de la volonté populaire, permettant l’expression et l’exercice du pluralisme politique, attribuant une juste place aux régions, permettant une représentation égale entre les femmes et les hommes et incarnant la diversité ethnoculturelle québécoise.

Vous pouvez également consulter le microsite www.meilleuredemocratie.com, qui a été mis en ligne lors de la campagne électorale provinciale 2014. Vous y trouverez une capsule vidéo humoristique qui présente de façon simple une des incohérences de notre système actuel. Vous pourrez également en apprendre plus sur l’enjeu et co-signer une lettre ouverte en faveur de la réforme.

Enfin, je vous invite à aimer notre page sur Facebook et de nous ajouter à votre fil Twitter afin de suivre les derniers développements!

Jean-Sébastien Dufresne, président du Mouvement pour une démocratie nouvelle.

 

Publié dans Actualités

Soirée d’information et d’échanges sur le mode de scrutin au Centre Gabrielle-et-Marcel-Lapalme

10 avril 2015

Le comité Démocratie/participation citoyenne vous invite à une soirée d’information et d’échanges sur le mode de scrutin avec la participation des membres du Mouvement pour une Démocratie Nouvelle, jeudi 23 avril 2015, 19 h, au Centre Gabrielle-et-Marcel-Lapalme, 5350 rue Lafond | 514-524-1797 poste 230

 

Le comité Démocratie/participation citoyenne vous invite à une soirée d’information et d’échanges sur le mode de scrutin avec la participation des membres du Mouvement pour une Démocratie Nouvelle, jeudi 23 avril 2015, 19 h, au Centre Gabrielle-et-Marcel-Lapalme, 5350 rue Lafond | 514-524-1797 poste 230

Les personnes désirant y participer doivent s’inscrire à l’événement Facebook :


MON VOTE COMPTE-T-IL VRAIMENT ?
https://www.facebook.com/events/1589864161254532/

 

 

 

 

Publié dans Actualités

Les candidats à la course à la chefferie du Parti Québécois interpellés !

8 avril 2015

Montréal, le 8 avril 2015 

Madame et messieurs les candidats à la direction du Parti Québécois,

Plusieurs enjeux sont abordés dans le cadre de la présente course à la chefferie du Parti québécois. Des enjeux qui sont déterminants pour le devenir de notre société et sur lesquels les militantes et militants de votre parti, tout comme l’ensemble des Québécoises et Québécois, veulent vous entendre vous exprimer. Un de ces enjeux demeure encore à aborder. Il est pourtant la pierre d’assise sur laquelle repose tous les autres enjeux : l’avenir de nos institutions démocratiques.

Vous aspirez à diriger un parti qui a été fondé par un homme qui avait particulièrement à cœur de rapprocher les gens de la politique en leur faisant prendre conscience du pouvoir qu’ils peuvent effectivement exercer. Un des plus grands regrets de René Lévesque a été de ne pas avoir pu rendre à son peuple une démocratie qui reflète fidèlement la diversité politique du Québec et en laquelle tous et toutes peuvent pleinement se reconnaître.

Le projet de Monsieur Lévesque était simple : amener le Québec à joindre le club du 85% des pays industrialisés qui utilisent un mode de scrutin de type proportionnel pour rendre compte fidèlement de la vitalité politique et démocratique de leur société. Plusieurs pays et États aux héritages et particularités politiques similaires aux nôtres ont modifié leur mode de scrutin pour le rendre proportionnel. La Nouvelle-Zélande a fait ce choix en 1993 et la population l’a réaffirmé lors d’un référendum en 2011, après l’avoir expérimenté pendant cinq élections générales. L’Allemagne a ce type de mode de scrutin depuis la fin des années 1940 et l’Écosse depuis une dizaine d’années.

Chez nous, l’abandon du mode de scrutin britannique que René Lévesque qualifiait de « démocratiquement infecte » est envisagé depuis 1909! Le projet avait été inscrit dans le programme du PQ dès sa création en 1968.Au fil des décennies, sondages, projets et consultations ont été faits et menés dont des États généraux sur la réforme des institutions démocratiques en 2002-2003, une commission parlementaire sur un avant-projet de loi en 2004 et même un avis du Directeur général des élections du Québec sur la faisabilité en 2007. Depuis 1999, une coalition citoyenne d’individus et d’organisations, le Mouvement Démocratie Nouvelle, milite pour ce changement, notamment par sa récente campagne meilleuredemocratie.com. La société civile québécoise est largement en faveur au point où, en 2003, lors de la campagne électorale, tous les partis politiques avaient promis que cette élection serait la dernière faite sous l’emprise de notre vieux mode de scrutin. À cet égard, si trois des quatre partis alors en lice ont trahi la parole donnée, les citoyens, eux, n’ont pas changé d’idée comme en fait foi le sondage CROP publié aujourd’hui même qui indique que les Québécois sont favorables à 70% à l’adoption d’un mode de scrutin proportionnel pour « avoir des gouvernements qui représentent mieux la diversité des points de vue ».

Les éléments faisant consensus que doit comporter un mode de scrutin souhaité par la société civile et les citoyens sont connus : refléter le plus fidèlement possible le pluralisme politique et l’appui populaire aux divers partis, donc incarner correctement la diversité québécoise, reconnaître l’importance des régions dans la vie parlementaire et viser une représentation politique des femmes et des hommes la plus égalitaire possible, le tout sans affaiblir l’efficacité de la gouvernance et sans rejeter complètement les habitudes acquises. Un mode de scrutin proportionnel mixte compensatoire, comme il en existe en Allemagne, en Écosse, au Danemark et en Suède, peut parvenir à ces fins. C’est le modèle (surtout celui de l’Écosse) que les promoteurs québécois d’un changement proposent depuis fort longtemps.

Après l’élection générale de 2003, le Parti québécois a renié son engagement électoral sous le prétexte que l’abandon du mode de scrutin uninominal à un tour compromettrait ses chances de pouvoir déclencher un référendum sur l’indépendance. Or, le récent référendum de l’Écosse démontre la fausseté de cette thèse puisque les souverainistes de ce coin du monde ont pu prendre le pouvoir deux fois avec un mode de scrutin proportionnel mixte et même de tenir un référendum sur l’accession à l’indépendance pas plus tard que l’an dernier. Avec la conjoncture actuelle et l’émergence de tiers partis, miser sur les distorsions occasionnées par notre système actuel pour obtenir une majorité à l’Assemblée nationale devient de plus en plus hasardeux. Un mandat clair obtenu suite à un scrutin de type proportionnel conférerait par ailleurs encore plus de poids politique à toute initiative contribuant au projet souverainiste, sans compter le fait que pour gagner un référendum, il faut une large coalition populaire. Pouvoir déclencher un référendum avec 40% ou 44% de l’appui de la population lors d’élections générales ne fait pas gagner pour autant un référendum à plus de 50%!

À celles et ceux qui prétendent que l’instauration d’une dimension proportionnelle dans notre mode de sélection de nos élus irait à l’encontre de notre culture politique, nous répondons que les cultures ne sont pas et ne doivent pas être immuables. De nouvelles institutions démocratiques façonnent de nouvelles pratiques politiques. Au Québec, il est temps de développer une culture de la coalition et de la collaboration. Il est temps d’avoir des gouvernements qui sont issus d’une majorité populaire même plurielle plutôt que d’une seule majorité parlementaire qui consacre la domination de la minorité sur la majorité.

Madame et messieurs les candidats, vous avez la possibilité de marquer l’Histoire en prenant un engagement dès maintenant dans le cadre de la présente course à la chefferie afin de rétablir le projet de réforme proportionnelle du mode de scrutin dans le programme du Parti Québécois et d’initier ou de soutenir toute action visant à établir un mode de scrutin proportionnel mixte au Québec.

Vous contribuerez ainsi à renforcer la confiance de la population en ses institutions politiques. Les Québécoises et les Québécois méritent une démocratie en laquelle ils se reconnaissent et qui reflète leurs valeurs. Maintenant plus que jamais, le temps est venu de parachever l’œuvre de René Lévesque.

Le ferez-vous?

À cet égard, nous vous prions de préciser clairement votre position sur cet enjeu politique avant la fin de la course. Les membres du Parti québécois et les citoyens dans leur ensemble ont le droit de savoir comment vous envisagez l’avenir démocratique du Québec.

Merci d’avoir pris le temps de nous lire. En espérant une réponse diligente.

Cordialement.

 

 

Publié dans Actualités

Le MDN (Mouvement Démocratie Nouvelle) à la rencontre des citoyens pour les consulter.

17 mars 2015

Par Sergio de Rosemont

Le MDN Mouvement Démocratie Nouvelle est allé à la rencontre des citoyens pour les consulter.

Le samedi 14 mars 2015 à 13 h, des bénévoles du MDN (Mouvement Démocratie Nouvelle) se sont retrouvés au métro Mont-Royal afin d’entendre les citoyens désirant participer à un vox-pop.

L’objectif était de sensibiliser la population sur l’importance d’agir pour une meilleure démocratie au Québec!
————————————–
Les questions de ce vox-pop étaient :
– Que pensez-vous du mode de scrutin actuel?
– Que pensez-vous du mode de scrutin proportionnel?
– Est-ce que la proportionnelle pourrait éviter des politiques impopulaires?
– Est-ce que ce mode de scrutin pourrait redonner confiance en l’appareil politique?
– Que pensez-vous du fait que des partis politiques aient retiré cet élément de leur programme?
————————————–
De plus, nous en avons profité aussi pour faire connaître encore plus notre campagne « Meilleure Démocratie ».

Effectivement, le MDN Mouvement Démocratie Nouvelle tiendra de plus en plus d’activités de contact avec le public.

Suivez-nous plusieurs surprises sont encore à venir !

«»—————————-«»

POUR PLUS D’INFORMATION:

Le MDN Mouvement pour une Démocratie Nouvelle est un mouvement qui n’est rattaché à aucun parti politique prônant un mode de scrutin proportionnel mixte et compensatoire.

SITE DE MEILLEURE DÉMOCRATIE
http://meilleuredemocratie.com/
SITE DU MDN MOUVEMENT POUR UNE DÉMOCRATIE NOUVELLE
http://www.democratie-nouvelle.qc.ca
MDN MOUVEMENT POUR UNE DÉMOCRATIE NOUVELLE SUR FACEBOOK
http://www.facebook.com/DemocratieNouvelle
MDN MOUVEMENT POUR UNE DÉMOCRATIE NOUVELLE SUR TWITTER
http://twitter.com/#!/MDNinfo

info@democratie-nouvelle.qc.ca

«»—————————-«»

VIDÉO DE L’ÉVÉNEMENT :

Voici Mélanie une militante du MDN Mouvement Démocratie Nouvelle.
Voici Mélanie une militante du MDN Mouvement Démocratie Nouvelle qui nous explique pourquoi elle croit qu’elle serait davantage gagnante avec un mode de scrutin proportionnel.

L’ÉVÉNEMENT EN PHOTOS :

Le système électoral actuel est absurde et dépassé

Un petit rappel.

Voilà c'est au métro Mont-Royal que le MDN Mouvement Démocratie Nouvelle a fait sa consultation auprès du public.

Voilà c’est au métro Mont-Royal que le MDN (Mouvement Démocratie Nouvelle) a fait sa consultation auprès du public.

Des militantes du MDN Mouvement Démocratie Nouvelle ont répondu présentes à l'appel.

Des militantes du MDN ont répondu présentes à l’appel.

Jean-Sébastien Dufresne, président du MDN, est venu nous rejoindre.

Jean-Sébastien Dufresne, président du MDN, est venu nous rejoindre.

On se prépare.

On se prépare.

Une bénévole du MDN échangeant avec une citoyenne.

Une bénévole du MDN échangeant avec une citoyenne.

Un bénévole du MDN Mouvement Démocratie Nouvelle échangeant avec des citoyens.

Un bénévole du MDN échangeant avec des citoyens.

Une bénévole du  MDN  échangeant avec des citoyens.

Une bénévole du MDN échangeant avec des citoyens.

L'équipe du MDN Mouvement Démocratie Nouvelle lors d'un vox-pop.

L’équipe du MDN lors d’un vox-pop.

L'équipe du MDN lors d'un vox-pop.

L’équipe du MDN lors d’un vox-pop.

 

Publié dans Actualités

L’AREQ-CSQ nous reçoit pour une conférence sur le mode de scrutin proportionnel

18 février 2015

DSC02466
L’Association des retraités et retraitées de l’éducation et des autres services publics du Québec (AREQ-CSQ), recevait le 10 février dernier, au Syndicat de Champlain (CSQ), 7500 Chemin de Chambly, Saint-Hubert, Jean-Sébastien Dufresne pour donner une conférence sur « Un mode de scrutin proportionnel »

 

 

Publié dans Actualités

Annonce – Rencontre du comité régional de la Mauricie

11 janvier 2015

Nous aimerions vous faire part de notre intention d’organiser une rencontre du comité régional de la Mauricie du MDN, le mardi 13 janvier 2015, à 19h00 dans les locaux de la Société Saint-Jean-Baptiste (3239, rue Papineau, Trois-Rivières). Pour plus de détails, prière de me contacter

David Tremblay

david.tremblay@cegeptr.qc.ca

 

Publié dans Actualités

Un nouveau conseil d’administration pour 2014-2015

17 décembre 2014

Par : Luc Bordeleau

La Rencontre nationale pour une meilleure démocratie des 5 et 6 décembre 2014, s’est terminée par l’assemblée générale annuelle 2014 du MDN. Le rapport annuel d’activités 2013-2014 a été déposé et discuté, les états financiers 2013-2014 adoptés, de même qu’un plan d’action et un budget pour 2014-2015.

Ont également été élus(es) ou réélus(es), conformément à nos statuts et règlements,  9 administrateurs et administratrices pour un mandat d’un an :

Jean-Sébastien Dufresne, président

 

Président, Jean-Sébastien Dufresne : est président d’une agence de promotion de l’édition québécoise à l’international et fondateur d’Iciéla, un organisme bénévole visant à promouvoir le dialogue interculturel par l’engagement citoyen des jeunes. Il a assumé pendant trois ans la présidence du Forum jeunesse de l’île de Montréal. Membre individuel depuis 2007, membre du CA de 2007 à 2008 et depuis l’AGA de 2011. Il a été élu une première fois à la présidence lors de l’assemblée générale de novembre 2012.

 

 

 

 

Kathryn Furlong, vice-présidente

 

Vice- présidente : Kathryn Furlong est professeure de géographie à l’Université de Montréal. Elle s’est intéressée à la réforme du mode de scrutin alors qu’elle habitait Vancouver, au moment de l’Assemblée citoyenne pour la réforme électorale et a milité à Fair Vote Canada. Membre individuel et du CA du MDN depuis 2012.

 

 

 

 

 

Gérard Talbot, vice-président

 

Vice-président, Gérard Talbot a notamment été organisateur communautaire au CLSC des Faubourgs auprès des personnes marginalisées. Membre de l’équipe de coordination des Amis du Monde diplomatique – Canada. Membre individuel depuis 2003 et du CA depuis 2007.

 

 

 

 

 

Administrateurs et administratrices :

Luc Bordeleau, administrateur

 

Luc Bordeleau est administrateur d’une entreprise familiale et travailleur autonome. A œuvré au sein d’organismes communautaires dans les secteurs de la santé, des communications et de la culture. Membre individuel depuis 2009 et du CA depuis 2013.

 

 

 

 

Fernand Courchesne, administrateur

 

Fernand Courchesne a été intervenant social pendant une vingtaine d’année. Il a un baccalauréat en psychologie. Il est actuellement en réorientation de carrière. À l’été 2014, il a réalisé le projet «90 jours pour la démocratie» qui s’est conclu par le dépôt d’une pétition à l’Assemblée nationale le 18 novembre 2014. Cette pétition était en faveur d’un mode de scrutin proportionnel mixte compensatoire. Il est impliqué dans le  nouveau comité national de mobilisation ainsi que dans le nouveau comité régional de l’Estrie. Membre du MDN et du CA à titre de représentant régional depuis 2014.

 

 

 

Pierre-Olivier Legault Tremblay, administrateur

 

Pierre-Olivier Legault Tremblay est professionnel de recherche au Pôle d’intelligence d’entreprise de l’Université de Sherbrooke. Il termine un doctorat en théorie des organisations, spécialisé en gouvernance et en affaires internationales. Il s’est impliqué dans diverses organisations de promotions des réformes démocratiques au Québec depuis 2004 et a réalisé un stage de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant à l’Assemblée nationale. Il est coordonnateur du comité de recherche et documentation du MDN. Membre du MDN depuis 2013 et du CA à titre de membre individuel depuis 2014.

 

 

 

Mélanie Luciano, administratrice

 

Mélanie Luciano est éducatrice spécialisée pour la Commission Scolaire de la Pointe de l’île. Elle travaille auprès d’enfants à besoins particuliers. C’est à la fin de l’été 2014 qu’elle débute son implication au niveau du comité régional de Montréal et du comité de mobilisation. Membre du MDN et du CA à titre de membre individuel depuis 2014.

 

 

 

 

Alain Ouimet, administrateur

 

Alain Ouimet est 1er vice-président et représente le Conseil Central du Montréal Métropolitain de la CSN, qui est membre associatif depuis 1999 et représenté au CA depuis 2003. Il est militant au Syndicat des employées et employés de la Société des casinos du Québec-CSN depuis 1996. Membre individuel et du CA à titre de représentant d’organisme membre depuis 2014.

 

 

 

 

Axtli Viau, administrateur

 

Axtli Viau est répartiteur médical d’urgences sur le quart de nuit et délégué syndical. Il est activiste à causes multiples et coordonnateur des traductions pour À l’Action (Leadnow.ca), un organisme de participation citoyenne en ligne. Il est impliqué dans le comité national de communication ainsi que les comités régionaux de Laval et Montréal depuis l’été 2014. Membre individuel et du CA à titre de représentant régional depuis 2014.

 

 

Le nouveau conseil d’administration va se mettre à l’oeuvre incessamment à l’occasion d’une première rencontre où les anciens(nes) et les nouveaux(elles) se présenteront et où les tâches seront réparties entre les membres pour une année 2015, qui s’annonce bien remplie. Je rappelle enfin que le CA se réunit mensuellement et que sauf exception, ses rencontres sont ouvertes à tous et toutes.

 

Publié dans Actualités

Les 5 et 6 décembre 2014, c’était la Rencontre nationale pour une meilleure démocratie

11 décembre 2014

Par : Sergio de Rosemont, en collaboration avec Luc Bordeleau

C’était la grande rencontre annuelle du Mouvement Démocratie Nouvelle (MDN).

Cela a débuté vendredi le 5 décembre 2014 en soirée par un 5 à 7 informel à la Brasserie l’Amère à boire, à Montréal. Les activités se sont poursuivies au matin du samedi 6 décembre 2014 à l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Après l’inscription et la mise en place, nous avons commencé vers 9h30 avec le visionnement d’une entrevue avec Matthew Fitzsimons, coordonnateur pour le camp du oui lors de la campagne référendaire de 2011, pour la région d’Auckland en Nouvelle-Zélande. À cette occasion les néo-zélandais ont décidé de conserver le mode de scrutin proportionnel qui avait été instauré en 1993. Nous avons pu dialoguer avec M. Fitzsimons via Skype, Jean-Sébastien Dufresne le président du MDN, jouant le rôle de traducteur.

Ensuite Jean-Sébastien Dufresne a fait état des progrès accomplis par le MDN au cours de la dernière année, faisant en sorte qu’il y a maintenant une vingtaine de comités régionaux, ainsi que 4 comités nationaux.

Ont suivi des ateliers sur les défis rencontrés par les instances régionales en termes de structuration, recrutement de nouveaux membres, rétention, organisation d’activités, mobilisation citoyenne, etc. Plusieurs pistes de solutions ont été identifiées.

Un magnifique buffet préparé par deux membres, Mélanie Luciano et Isabelle Lavoie, fut ensuite servi aux militants(tes) et sympathisants(tes). Après ce dîner, nous avons poursuivi par une autre période de travail en ateliers portant cette fois sur nos 4 comités nationaux. Les responsables ont informé les participants(tes) de l’état d’avancement de leurs travaux. Toute personne intéressée était invitée à rejoindre à l’un ou l’autre de ces comités qui ont toujours besoin de nouvelles énergies. Le contenu des ateliers a par après, été ramené en plénière.

Et nous avons terminé avec notre assemblée générale annuelle.

Après la fin des activités officielles, tous ceux qui le désiraient se sont retrouvés au Pub Quartier latin.

«»———————————-«»

Voici une vidéo de cette journée :

Elle donne une idée de l’ambiance lors des travaux en ateliers

https://www.youtube.com/watch?v=_LMLhLDinyg

«»———————————-«»

Pour terminer, des photos commentées de l’événement :

Votre hôte Sergio de Rosemont à l’accueil

Gérard Talbot, également à l’accueil

On s’installe

Pierre-Olivier Legault Tremblay, un militant actif

Fernand Courchesne de la tournée « 90 jours pour la démocratie »

On échange avant le début des activité

On dialogue en direct de Nouvelle-Zélande avec Matthew Fitzsimmons

Cym Gomery de Fair Vote Canada

En atelier

Toujours en atelier

En plénière, un foisonnement d’idées

Jean Allaire, un partisan de longue date de la réforme du mode de scrutin

C’est l’heure de l’assemblée générale. Alain Lanson préside

Une partie de l’assistance

Kathryn Furlong présente le rapport d’activités 2013-2014

On échange avec Jean-Sébastien Dufresne

Pour finir, 2 complices, Kathryn et Sergio

 

Publié dans Actualités

Des partisans convaincus de la proportionnelle interviewés

29 novembre 2014

Par : Sergio de Rosemont

Le 22 novembre 2014, j’ai rencontré Sébastien Rivard, coordonnateur au Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal (RIOCM). Il nous parle des avantage que le milieu communautaire retirerait d’un mode de scrutin proportionnel :

https://www.youtube.com/watch?v=tuTd1Wa6ti0&feature=em-upload_owner

La veille, le 21, j’échangeais avec Raymond Bégin, détenteur d’une maîtrise en Science politique de l’UQAM et militant préoccupé de progrès social. Il nous entretient de l’importance de la représentation de la volonté populaire et des régions, en lien avec un mode de scrutin proportionnel :

https://www.youtube.com/watch?v=os4S-yere_M

 

Publié dans Actualités

Dépôt de la pétition de Fernand Courchesne à l’Assemblée nationale

19 novembre 2014

Par : Luc Bordeleau

Mardi le 18 novembre 2014, une délégation du Mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN) s’est rendue à Québec afin d’accompagner Fernand Courchesne en ce moment historique. Il y avait sur place des militants(tes) et sympathisants(tes) des régions de la Capitale nationale, de l’Estrie, de Montréal et Laval. À notre arrivée à L’Assemblée nationale, nous avons été accueillis par la députée Manon Massé et son équipe. Madame Massé a en effet accepté généreusement d’appuyer la démarche de Fernand et de procéder au dépôt de la pétition de 1 935 signatures de citoyens(nes) de tous les âges, origines, milieux et allégeances politiques. Je rappelle que de ces signatures, environ 1 000 ont été recueillies une à une par Fernand au cours de sa tournée de plus 6 ooo km à vélo aux quatre coins du Québec cet été, les « 90 jours pour la démocratie ». Un point de presse a suivi au cours duquel ont pris successivement la parole, Manon Massé, Fernand Courchesne, Jean-Sébastien Dufresne président du MDN, Sol Zanetti, chef d’Option nationale (ON) et Alex Tyrrell, chef du Parti vert du Québec (PVQ), les autres partis n’ayant malheureusement pas répondu à l’invitation :

http://www.assnat.qc.ca/fr/video-audio/AudioVideo-54779.html?support=video

Pour le MDN, il s’agit d’une démonstration éclatante du caractère non partisan de la cause de la réforme du mode de scrutin, vers la proportionnelle, revendication de la société civile qui transcende l’appartenance à un parti politique ou un autre. Durant le point de presse, les militants(tes) et sympathisants(tes) présents qui y assistaient de façon virtuelle ont eu le plaisir d’être accompagnés par le député Amir Khadir qui a dîné avec nous. Par la suite, madame Massé a procédé au dépôt officiel de la pétition devant ses collègues et le président de l’Assemblée nationale, immédiatement avant la période de question. Une fois celle-ci terminée, nous nous sommes tous retrouvés à l’extérieur pour une photo souvenir de tous les partenaires concernés, le MDN, Québec solidaire, Option nationale, le Parti vert du Québec, avec celui sans lequel rien de tout cela n’aurait été possible, notre courageux cycliste, Fernand Courchesne. Malgré le froid sibérien, la bonne humeur régnait.

Je reproduis maintenant le communiqué publié tôt ce matin par Fernand :

Hier après midi, la pétition en faveur d’un mode de scrutin proportionnel mixte compensatoire du citoyen Fernand Courchesne a été déposé à l’Assemblée Nationale.

Un point de presse a été donné et ces personnes étaient présentes: Fernand Courchesne, citoyen instigateur de la pétition, Manon Massé, député de Québec Solidaire qui a présenté la pétition à l’Assemblée Nationale, Jean-Sébastien Dufresne président du Mouvement Démocratie Nouvelle (MDN), Sol Zanetti, chef d’Option Nationale et Alex Tyrrell, chef du Parti Vert du Québec.

Les autres groupes parlementaires avaient été invités à la rencontre. Malheureusement aucun d’entre eux n’ont répondu à l’appel.

Pour leurs parts, les trois partis présents ont donné leur appui à cette pétition et sont unis pour cette cause.

L’été dernier, Pendant plus de 90 jours, Fernand Courchesne, a parcouru plus de 6000km au Québec en vélo dans le cadre de son projet « 90 jours pour la démocratie». Monsieur Courchesne a fait cette démarche à titre de citoyen et membre du MDN (Mouvement démocratie nouvelle). Pendant 90 jours, il a discuté des enjeux liés au mode de scrutin. Par exemple, le fait qu’un parti politique puisse actuellement obtenir une majorité parlementaire même s’il a obtenu aussi peu que 40 % de la volonté populaire.

Sur le terrain, Monsieur Courchesne a constaté ceci : «Dans l’ensemble du Québec, environ 75 % des gens à qui j’ai parlé de ma pétition en faveur d’un mode de scrutin proportionnel mixte ont accepté de la signer. Ce qui est encore plus frappant, c’est que seulement 4 % m’ont affirmé préférer le mode de scrutin actuel. ».

Voici quelques extraits des participants:

Jean-Sébastien Dufresne, Président du mouvement démocratie nouvelle (MDN) :

-«On croit que l’enjeu il est mûr, toute l’information existe, toues les consultations ont été menées, C’est donc maintenant le temps d’agir»

- « C’est un projet qui peut renforcer la confiance en nos institutions»

Sol Zanetti chef d’Option Nationale:

«Actuellement on a un gouvernement qui a reçu 29 % d’appui des électeurs inscrits. Ce n’est pas normal qu’un gouvernement comme celui-là ait une majorité dans une démocratie comme la nôtre.»

Alex Tyrrell, chef du Parti vert:

«Si un jour on veut une réforme, il faudra que le parti au pouvoir prenne une décision qui est contre ses intérêts partisans»

Manon Massé, Député de Québec Solidaire:

«Moi je pense que tous les politiciens responsables qui souhaitent une démocratie devraient être favorables à cette réforme là»

Pour plus d’informations, le site web et la page Facebook de « 90 jours pour la démocratie« , qui contiennent entre autres le texte de la pétition :

http://www.democratiecitoyenne.net

https://www.facebook.com/90joursdemocratieFernand Courchesne, «90 jours pour la démocratie»

Enfin, quelques images commentées de cette journée particulière :

 

Manon Massé nous accueille


Fernand Courchesne échangeant avec des participants(tes)

Avant le point de presse, Maryse Desaulniers (citoyenne), Axtli Viau (MDN), Fernand Courchesne (MDN), Jean-Sébastien Dufresne (président du MDN), Alex Tyrrell (chef du PVQ), Sol Zanetti (chef d’ON), Viviane Martinova-Croteau (candidate d’ON)

Des militants(tes) et sympathisants(tes) à l’écoute durant le point de presse

Après le dépôt à l’extérieur, Sol Zanetti, Luc Bordeleau, Maryse Desaulniers, Jean-Sébastien Dufresne, Manon Massé, Fernand Courchesne, Olivier Touchette, Viviane Martinova-Croteau, Axtli Viau, Alex Tyrrell

 

 

Publié dans Actualités
← Older posts