ARCHIVES DES ACTUALITÉS

11 décembre 2010. Réunis en assemblée générale annuelle, les membres du Mouvement pour une démocratie nouvelle prennent une décision historique. Pour la première fois de son histoire, le MDN prend position en faveur d'un mode de scrutin précis. Issu d'une consultation durant l'automne 2010, le modèle proposé par le MDN reprend les consensus exprimés ces dernières années, notamment lors des audiences de la Commission spéciale sur la loi électorale (2006-2007). Lire la suite

14 novembre 2010. Le MDN recherche des démocrates pour former son conseil d'administration 2010-2011. À l'approche de l'assemblée générale annuelle (AGA), qui aura lieu le 11 décembre prochain, le Mouvement pour une démocratie nouvelle est à la recherche de personnes qui partagent ses objectifs démocratiques pour former le conseil d'administration 2010-2011. En 11 ans d’activités, le MDN a bénéficié de la motivation de nombreuses personnes au conseil d’administration. Les actions futures du MDN dépendent de l’implication de personnes telles que vous. Lire la lettre d'invitation.

12 novembre 2010. Le MDN s'adresse aux membres de l'Action démocratique du Québec «Le Congrès offre aux membres de l’Action démocratique du Québec l’occasion de mettre la priorité sur l’obtention d’un mode de scrutin à finalité proportionnelle» Durant l'automne 2010, le Mouvement pour une démocratie nouvelle s'adressera aux membres des trois partis politiques qui ont refusé d'agir lors de la récente campagne. Urgence démocratique. Le Congrès des 13-14 novembre permet à l'ADQ de réaffirmer votre volonté de mettre en place un mode de scrutin proportionnel mixte, volonté qui était devenue difficile à percevoir ces dernières années. Les récents événements et la proposition débattue en fin de semaine, vous permettent d’engager résolument votre parti envers l’obtention d’un mode de scrutin à finalité proportionnelle à temps pour les prochaines élections. Le Mouvement pour une démocratie nouvelle invite les membres de l’ADQ à tout mettre en œuvre pour atteindre cet objectif. Lire la lettre du 12 novembre 2010

Lettre ouverte du 7 novembre 2010: De la cohérence S.V.P. : finalisons la réforme du mode de scrutin en même temps que le découpage de la carte électorale. La démocratie n’est pas un long fleuve tranquille. À quelques jours d’intervalle, le gouvernement a retiré la carte électorale des mains d’une institution démocratique impartiale, et sept députés ont mis de côté leurs divergences politiques pour réclamer un mode de scrutin à finalité proportionnelle. Quoi qu’on pense de la carte électorale proposée par le Directeur général des élections, et du rôle du gouvernement dans le processus, cet épisode doit permettre de poser un geste structurant pour la démocratie. Les quatre partis qui siègent à l’Assemblée nationale ont la capacité de finaliser, d’ici juin, le découpage de la carte électorale et de doter le Québec d’un mode de scrutin à finalité proportionnelle cohérent l’un avec l’autre. Lire la lettre ouverte

Report de l’adoption d’une nouvelle carte électorale : Une occasion de réformer le mode de scrutin selon l’AREQ- Communiqué du 4 novembre 2010 – Le dépôt du projet de loi 132 visant la suspension du processus de redécoupage de la carte électorale constitue une belle occasion de ramener à l’avant-scène le projet de réforme de mode de scrutin. C’est ce que soutient l’AREQ, la plus importante association québécoise de personnes retraitées des services publics, de même que les membres du Mouvement pour une démocratie nouvelle. Lire la suite.

Communiqué du MDN, 5 novembre 2010. APPEL NON PARTISAN DU 3 NOVEMBRE LIANT LA CARTE ÉLECTORALE AU MODE DE SCRUTIN - Le Mouvement pour une démocratie nouvelle encourage les sept députés à poursuivre leurs actions pour intégrer et finaliser les deux dossiers. Le Mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN) tient à souligner l’importance du geste que viennent d’accomplir les députés indépendants ainsi que ceux de l’Action démocratique du Québec et de Québec solidaire. Bien qu’il ne s’agisse pas de positions nouvelles de leur part, le fait d’unir leurs voix, sans attitude partisane, pour demander que l’Assemblée nationale mène à terme la réforme du mode de scrutin promise par tous les partis qui y siègent, est un événement inspirant. Le MDN exhorte le Parti québécois et le Parti libéral du Québec à « cesser de mettre les considérations partisanes avant celles de la démocratie et à poser les actions nécessaires à son amélioration, ce qui nécessite autant de changer de mode de scrutin que de tracer une nouvelle carte électorale » . Lire le communiqué

Le 24 octobre 2010. Le Mouvement pour une démocratie nouvelle lance une vaste consultation en faisant appel autant à ses membres qu'à des non-membres. Il souhaite rassembler autour de lui les forces vives du mouvement démocrate, pour bâtir le plus large consensus possible autour d’un nouveau mode de scrutin. Lire l'Appel aux démocrates, le document soumis à la consultation, la grille d'analyse et le questionnaire, ainsi qu'un résumé donnant une vue d'ensemble des modalités suggérées.

Communiqué du MDN, 3 novembre 2010. SUSPENSION DU PROCESSUS DE RÉVISION DE LA CARTE ÉLECTORALE- Intégrer le mode de scrutin aux travaux permettrait de concevoir une carte et un système électoral équitables à temps pour les prochaines élections. Le Mouvement pour une démocratie nouvelle exige que le gouvernement intègre la réforme du mode de scrutin au processus qu’il entend mettre en branle pour adopter une nouvelle carte électorale d’ici juin 2011. Le premier ministre présentera aujourd’hui une Loi qui suspendrait le processus de délimitation des circonscriptions électorales, pour lui permettre de soumettre une nouvelle carte avant le 15 mars, et l’adopter d’ici la fin juin 2011. Le député Amir Khadir, de Québec solidaire, a annoncé qu’il ne consentira pas à ce projet de loi, à moins que le gouvernement ne s'engage à inclure la question du mode de scrutin dans le processus. Le MDN invite la députation du Parti québécois et de l’Action démocratique du Québec, ainsi que les députés indépendants à poser la même exigence. Lire le communiqué.

Le 24 octobre 2010, le Mouvement pour une démocratie nouvelle a finalisé son analyse du mode de scrutin qui fut déposé officiellement à l’Assemblée nationale, le 21 mai 2010, par le député Amir Khadir. Malgré quelques bémols, le MDN considère que la proposition de Québec solidaire est socialement recevable parce qu’elle est cohérente avec les analyses effectuées et avec les consensus établis à ce jour. Il s'agit donc d'une très bonne base de travail qui vient dorénavant s’ajouter aux nombreuses preuves et illustrations témoignant à nouveau de la volonté citoyenne d’une réforme du mode scrutin et du fait que le travail a atteint sa maturité. (Lire le document entériné dans le cadre de l’assemblée générale extraordinaire du 24 octobre 2010).

Octobre 2010, Bilan préliminaire de la campagne Urgence démocratique. (consulter le document)

Octobre 2010, Présentation du Mouvement pour une démocratie nouvelle (consulter le document)

24 septembre 2010. Le MDN s'adresse aux membres des trois partis politiques qui n’ont pas répondu favorablement à la campagne Urgence démocratique. Lire la lettre du 24 septembre 2010 «Reprise des travaux à l'Assemblée nationale : Les membres du Parti libéral du Québec peuvent finaliser la réforme du mode de scrutin» Durant l'automne 2010, le Mouvement pour une démocratie nouvelle s'adressera aux membres des trois partis politiques qui ont refusé d'agir lors de la récente campagne Urgence démocratique. Par l’entremise des médias, des lettres ouvertes seront ainsi transmises aux membres du Parti québécois (10 septembre), du Parti libéral du Québec (24 septembre) et de l’Action démocratique du Québec (à venir). En s’adressant aux membres des partis qui siègent à l'Assemblée nationale, plutôt qu’aux ministres et aux députées et députés comme on le fait habituellement, ces lettres mettront l’accent sur le rôle que les membres peuvent jouer pour faire respecter les engagements de leur parti respectif, et conséquemment, faire respecter leurs propres décisions. Le MDN vous invite à les retransmettre partout où elles peuvent rejoindre des membres des partis interpellés (parmi vos connaissances, médias locaux, réseaux sociaux, etc.). N’hésitez pas à y mettre votre touche personnelle et à la signer en votre nom, si cela est préférable pour rejoindre plus efficacement vos réseaux, particulièrement si vous êtes membres de l'un de ces partis.

22 septembre 2010, Propos tenus par les partis politiques et engagements pris en faveur de la réforme du mode de scrutin depuis 1969 de la part de l'Action démocratique du Québec, du Parti libéral du Québec, du Parti Québecois, du Parti Vert du Québec et de Québec solidaire. Rencension à partir des documents émis par les partis eux-mêmes, de leur interventions lors de la Commission spéciale sur la Loi électorale (CSLE) et de leurs réponses aux campagnes du MDN en mars 2003, décembre 2008 et lors de la campagne Urgence démocratique en 2010. (Lire le document)

10 septembre 2010. Le MDN s'adresse aux membres des trois partis politiques qui n’ont pas répondu favorablement à la campagne Urgence démocratique. Lire la lettre « Les membres du Parti québécois doivent préserver l’héritage de René Lévesque ». Durant l'automne 2010, des lettres à l’intention des membres du Parti libéral du Québec et des membres de l’Action démocratique du Québec seront également transmises. En s’adressant aux membres des partis qui siègent à l'Assemblée nationale, plutôt qu’aux ministres et aux députées et députés comme on le fait habituellement, ces lettres mettront l’accent sur le rôle que les membres peuvent jouer pour faire respecter les engagements de leur parti respectif, et conséquemment, faire respecter leurs propres décisions. Le MDN vous invite à les retransmettre partout où elles peuvent rejoindre des membres des partis interpellés (parmi vos connaissances, médias locaux, réseaux sociaux, etc.). N’hésitez pas à y mettre votre touche personnelle et à la signer en votre nom, si cela est préférable pour rejoindre plus efficacement vos réseaux, particulièrement si vous êtes membres de l'un de ces partis.

10 septembre 2010. Le Mouvement pour une démocratie nouvelle ne baisse pas les bras, cependant, le bilan de la campagne Urgence démocratique l'amène le à envisager de nouvelles avenues pour réaliser les prochaines actions. Les informations sur ses prochains projets seront bientôt diffusées.

Le MDN vous remercie pour votre participation et pour votre appui à la campagne Urgence démocratique, dont l’objectif était d’amener les partis politiques à agir pour que les prochaines élections générales se déroulent avec un mode de scrutin à finalité proportionnelle. Déclenché en décembre 2009, le compte à rebours s’est terminé le 11 juin 2010, par la fin des travaux de l’Assemblée nationale du Québec. Plus de cent organisations représentant plus d’un million de personnes, des dizaines de personnalités publiques et près de mille individus ont demandé une réforme du mode de scrutin en appuyant cette campagne. Lire la suite

En juin dernier, et après six mois de travail, se concluait la campagne Urgence démocratique. Initiée par le Mouvement pour une démocratie nouvelle, cette campagne visait à amener les partis politiques à agir pour que les prochaines élections générales se déroulent avec un mode de scrutin à finalité proportionnelle. (Voir les huit messages de la campagne et les 7 fiches explicatives) ou consultez la section Actions

Réforme du mode de scrutin, cent organisations et un million de personnes veulent que le gouvernement agisse. Conférence de presse le 31 mai 2010. Dans le cadre de la campagne Urgence démocratique, plusieurs personnalités publiques des milieux politique, syndical et citoyen se sont jointes au MDN pour une conférence de presse. Le co-fondateur de l’action démocratique du Québec Jean Allaire , Gérald Larose, professeur à l’École de travail social de l’UQÀM et militant syndical bien connu, Alexa Conradi présidente de la Fédération des femmes du Québec, Francis Lagacé, 2eme vice président du Conseil central Montréal-Métropolitain de la CSN ainsi que Alexandre Lavallée représentant la Table ronde des organismes volontaires d'éducation populaire de l'Estrie se sont joints au MDN pour dénoncer l'inaction du gouvernement dans le dossier. (Lire le communiquéConsulter la revue de presse)

Des quatre partis siégeant à l’Assemblée nationale, un seul a agi. Le 21 mai dernier, le député de Québec solidaire a interpellé le ministre responsable des institutions démocratiques en déposant un projet de mode de scrutin mixte compensatoire. (Lire ou visionner l’échange entre M. le ministre Robert Dutil et MM. les députés François Gautrin et Amir Khadir). Même s’il ne s’agit pas d’un projet de loi, il demeure qu’une proposition détaillée a bel et bien été déposée (Lire « Pour que chaque vote compte; un pas de plus pour la démocratie. Projet de réforme pour un mode de scrutin mixte et compensatoire présenté par Québec Solidaire » . Celle-ci étant basée sur le rapport du DGEQ et sur le bilan des consultations, elle prouve qu’il était possible de déposer un projet de loi.

Réponses des partis politiques interpellés par la campagne. Le gouvernement, ainsi que deux partis de l’opposition ont refusé d’agir, malgré l’ampleur des appuis. consulter les lettres reçues). Le MDN considère que le Parti libéral du Québec, le Parti québécois et l’Action démocratique du Québec refusent de mettre en place un mode de scrutin à finalité proportionnelle. Le message qu’ils viennent de transmettre se distingue de leur silence du passé, car c’est en sachant ce que l’année 2010 pouvait permettre de réaliser qu’ils ont choisi l’inaction. Ces réponses sont inacceptables et le MDN dénoncera particulièrement l’irresponsabilité dont le gouvernement fait preuve en empêchant l’amélioration de la démocratie.

Durant la campagne Urgence démocratique, le Mouvement pour une démocratie nouvelle a émis plusieurs communiqués de presse. (Lire les communiqués)

Visionnez Urgence démocratique, un clip vidéo produit par le Mouvement pour une démocratie nouvelle et réalisé par Mireille Couture (6 minutes). Transmettez-le largement dans votre entourage.Le vidéo peut aussi être visionné et partagé à partir de http://vimeo.com/11031688 et de http://www.youtube.com/watch?v=coWFbXBIJNo .

Scission du projet de loi 78 : Les prochaines élections pourraient se faire avec nouveau mode de scrutin. Le Mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN) se réjouit de l’annonce de scission du projet de loi 78 faite par le ministre Dutil. Le MDN déplore cependant qu’aucun engagement concernant le mode de scrutin n’ait accompagné cette annonce. Pourtant, le gouvernement a toujours la possibilité d’agir jusqu’en juin 2010 pour qu’un nouveau mode de scrutin soit en place pour les prochaines élections. Les auditions sur le projet de loi 78 ont, encore une fois, incité plusieurs groupes à réclamer un changement de mode de scrutin. Pour ces groupes, incluant le MDN, seul un tel changement permettrait de répondre réellement à l’urgence démocratique vécue au Québec. (Lire le communiqué)

Fin des auditions sur les modifications à la Loi électorale : Encore une fois, de nombreuses voix réclament un nouveau mode de scrutin. Communiqué du 16 mars 2010 – Alors que s’achèvent les auditions sur le projet de loi 78 le Mouvement pour une démocratie nouvelle rappelle la nécessité et l’urgence de réformer le mode de scrutin québécois. Le MDN, ainsi que plusieurs groupes entendus par la Commission des Institutions, considèrent que le projet de loi 78, en plus de créer des inégalités supplémentaires, ne répond pas à l’urgence démocratique, puisqu’il n’aborde pas la réforme du mode de scrutin. De passage devant la commission ce soir, six membres du comité citoyen qui a accompagné la Commission spéciale sur la loi électorale (CSLE) dans sa tournée en 2006, ont rappelé la nécessité de réformer le mode de scrutin, ce qu’ont également fait les centrales syndicales et différents organismes depuis le début des audiences. (lire le communiqué)

Le projet de loi no 78 ne répond pas à l’urgence démocratique - L’année 2010 doit être employée pour un changement en profondeur de la Loi électorale en proposant un nouveau mode de scrutin. Le Mouvement pour une démocratie nouvelle a déposé un mémoire à la Commission des institutions. Le MDN considère que les modifications proposées à la Loi électorale ne sont pas celles dont le Québec a besoin pour améliorer la démocratie québécoise, permettre la représentation des idées, des territoires, et de la population. La décision de remplacer le mode de scrutin actuel devant être prise durant l'année 2010; employer la présente année à des travaux incohérents avec cet impératif équivaudrait à une manœuvre de diversion que la population sera à même de voir. Le MDN recommande notamment de scinder le projet de loi et de rejeter tous les articles traitant de la carte électorale, car ils auraient pour effet de légaliser l’inégalité des votes au niveau territorial. Lire le mémoire (format pdf - format doc). Lire le résumé (format pdf - format doc).

Hâtez-vous de donner votre appui (individuel ou comme organisme) à la campagne Urgence démocratique. Les audiences de la Commission des institutions débuteront le 16 février 2010 sur le Projet de loi n° 78, Loi modifiant la Loi électorale concernant la représentation électorale et les règles de financement des partis politiques et modifiant d'autres dispositions législatives. Le Mouvement pour une démocratie nouvelle souhaite y présenter son mémoire ainsi qu’une liste préliminaire des appuis reçus. Contribuez à la force au MDN.

De décembre 2009 à juin 2010: Urgence démocratique. un compte à rebours vers un nouveau mode de scrutin - Entre décembre 2009 et juin 2010, le MDN réalise une campagne de mobilisation pour signifier que le temps n'est plus à la réflexion, mais à l'action. Joignez-vous aux actions du MDN pour obtenir un nouveau mode de scrutin à temps pour les prochaines élections générales au Québec! Lire la suite

« Le fruit est mûr » Lettre ouverte transmise aux journaux le 27 novembre 2009. Le projet de loi 78, déposé le 25 novembre, ne contient pas ce qui permettrait d’assurer « une juste représentation du pluralisme politique », soit un nouveau mode de scrutin. Le ministre Claude Béchard a reconnu qu'il n'avait pas l'intention de tenir compte de la motion adoptée le 12 novembre. « Le fruit n’est pas mûr » dit-il pour justifier son inaction en matière de réforme du mode de scrutin. Il est consternant de constater que les consensus exprimés par la population sur la nécessité de mettre en place une forme de modèle proportionnel soient encore remis en question. Lire la lettre.

« Petite histoire d'un consensus citoyen écarté au profit de pressions parallèles et de quelques voix influentes : le cas de la réforme du mode de scrutin » Que trouveraient-on si l'on cherchait les vraies causes de l'arrêt des travaux sur la réforme du mode de scrutin, après la fin de la Commission spéciale sur la Loi électorale (CSLE) en 2006? « J'ai eu des rencontres avec Benoît Pelletier [...]. On a eu des débats internes à l'intérieur du parti. [...] Il proposait que le mode de scrutin soit changé pour introduire une dimension de proportionnelle. Moi, j'étais contre, lui était pour.» d'y dire Jean Masson sur la période où, en 2006, il « conseillait » le ministre de la Réforme des institutions démocratiques d'alors. . Lettre ouverte du MDN tansmise aux journaux le 17 novembre 2009 à la suite des révélations du Devoir sur le rôle et le statut, pour le moins ambigu, de Jean Masson, un avocat-lobbyiste-bénévole-militant-influent. Lire la lettre

Communiqué - Réaction du Mouvement pour une démocratie nouvelle à la motion du 12 novembre 2009 « Assurer une juste représentation du pluralisme politique » : une motion unanime sur un sujet consensuel. Les partis politiques doivent agir en proposant un nouveau mode de scrutin. Montréal, le 13 novembre 2009 - Le Mouvement pour une démocratie nouvelle se réjouit d'avoir entendu les quatre partis politiques siégeant à l'Assemblée nationale exprimer leur désir de mener à terme la réforme du mode de scrutin. Après plusieurs années de silence et d'inaction gouvernementales, le sujet a été abordé par l'entremise d'une motion du député de Québec Solidaire, M. Amir Khadir.
Lire le communiqué du MDN.
Lire le communiqué d'Amir Khadir.
Lire la transcription du 11 et du 12 novembre des échanges à l'Assemblée nationale sur le sujet.

Vous voulez que les prochaines élections générales québécoises se déroulent avec un mode de scrutin respectueux des idées et de la composition de la population? Vous avez constaté que le Mouvement pour une démocratie nouvelle ne se laisse pas immobiliser par l' inaction gouvernementale? Vous avez peut-être même été membre du MDN à un moment où à un autre depuis 10 ans, mais .. vous avez oublié de renouveler votre adhésion? Plus que jamais, le MDN a besoin de vous savoir à ses côtés et vous invite à concrétiser votre engagement envers la réforme du mode de scrutin en étant membre (individuellement ou comme organisme). Lire la suite

Rétrospective des actions du MDN et des actions (et inactions) gouvernementales des dix dernières années : la question de la réforme du mode de scrutin a été amplement discutée… il est plus que temps de passer de la parole aux actes. Lire la chronologie

Organisme d’action communautaire autonome, le MDN œuvre à l’amélioration de la démocratie en concentrant ses efforts sur l’obtention d’une réforme du mode de scrutin véritablement porteuse d’avenir pour le Québec. Ses actions politiques non partisanes visent la défense du droit à la représentation ainsi que la défense du droit de contribuer à la démocratie. Le MDN juge que ces droits sont limités par le mode de scrutin utilisé présentement au Québec et qu’il est indispensable de consacrer toutes les énergies nécessaires au redressement de cette situation. Lire la présentation du Mouvement pour une démocratie nouvelle.

Le Mouvement pour une démocratie nouvelle était au Forum social québécois (11 octobre 2009) pour un atelier et une conférence. Les mouvements sociaux sont de plus en plus sensibilisés à l'importance de changer de mode de scrutin. Lire la suite

Les ateliers du printemps 2009 de « Vers un nouveau mode de scrutin » ont bénéficié à plus de 550 personnes – Joignez-vous aux prochaines activités de sensibilisation et de mobilisation du MDN! Les ateliers du printemps 2009 de « Vers un nouveau mode de scrutin » ont permis d’accroître l’information du public sur les enjeux liés à la réforme du mode de scrutin ainsi que vous le constaterez dans le résumé de quelques-unes des activités réalisées en 2008-2009 dans le cadre du projet « Vers un nouveau mode de scrutin ». Nos efforts pour accroître l’éducation populaire et les pressions citoyennes sur le sujet se poursuivront tant que nous n’aurons pas obtenu gain de cause. C’est pourquoi nous continuerons de proposer nos ateliers à compter de l’automne et nous vous invitons à nous faire part de votre intérêt à ce sujet en transmettant un message à projet@democratie-nouvelle.qc.ca

Communiqué de Presse. De plus en plus de gens se mobilisent afin d'obtenir un nouveau mode de scrutin pour le Québec. Cette énergie collective était palpable lors d'une rencontre organisée le 30 mai par le Mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN) et l'Observatoire québécois de la démocratie (OQD). Le MDN a décerné la première édition du prix « Réformera » à M. Paul Cliche, un militant de la première heure, pour souligner la richesse et la constance de sa contribution à l’avancement de la réforme du mode de scrutin. (Lire la suite)

 

Du passé vers l'avenir: Une multitude d’événements et d’actions, tant du côté politique que du côté citoyen. Le Mouvement pour une démocratie nouvelle a répertorié les actions pouvant nous mener vers la réalisation de la réforme du mode de scrutin. Les étapes franchies depuis 40 ans, ne peuvent que nous mener vers un nouveau mode de scrutin conçu pour le bénéfice de toute la société, ce que nous sommes de plus en plus nombreuses et nombreux à réclamer car l’immobilisme politique n’altère pas la motivation citoyenne ni les projets pour l'avenir... (lire la suite)

Invitation à une conférence de presse le 30 mai 2009. Le Mouvement pour une démocratie nouvelle et l’Observatoire québécois pour la démocratie invitent les journalistes à une conférence de presse le 30 mai à 16 :30h à l'UQÀM - Pavillon J.-A.-DeSève, Salle DS-R510 (320 rue Sainte-Catherine Est, Montréal). Durant la journée, des personnes ayant participé à un atelier du MDN dans leur région ainsi que des militants et des militantes de longue date auront discuté d’actions pour « Agir ensemble vers un nouveau mode de scrutin ». Au sortir de la rencontre Mireille Tremblay, secrétaire générale de l’OQD et Mercédez Roberge, présidente du MDN, présenteront les perspectives d’actions. (lire la suite)

Merci pour votre soutien et pour vos encouragements . L’ensemble du projet "Vers un nouveau mode de scrutin" a été rendu possible grâce à la militance de nombreuses personnes ainsi que grâce aux contributions financières de plusieurs membres du MDN et d’organisations alliées. (lire la suite)

Cahier des participantes et des participants à la rencontre du 30 mai 2009. Le Mouvement pour une démocratie nouvelle et l'Observatoire de la démocratie du Québec se sont alliés pour organiser la rencontre «Agir ensemble vers un nouveau mode de scrutin » du 30 mai 2009. Cette rencontre qui réunira des personnes qui veulent mettre l'épaule à la roue pour faire avancer la réforme du mode de scrutin. Des personnes ayant participé à un atelier du MDN dans leur région ainsi que des militants et des militantes de longue date y discuteront d’actions pour « Agir ensemble vers un nouveau mode de scrutin ». Un cahier a été préparé pour les participantes et les participants.. (Lire le cahier)

Le 22 avril 2009, le MDN a fait parvenir une lettre aux membres de l'Assemblée nationale accompagnée des deux derniers cahiers d'information produits « Vers un nouveau mode de scrutin : s’informer et comprendre » et « Vers un nouveau mode de scrutin : se préparer et agir ensemble ». (Lire la lettre transmise au ministre responsable de la Réforme des institutions démocratiques et de l'accès à l'information, M. Jacques P. Dupuis.)

Lettre ouverte du 25 mars 2009: "Réforme du mode de scrutin : ne ratons pas les prochaines élections". En temps « normal » les questions démocratiques occupent bien peu de place, alors parler de la réforme du mode de scrutin lorsque les enjeux économiques occupent toute l'attention, et en pleine saison du hockey, est un véritable tour de force. C'est pourtant ce que des centaines de personnes de toutes les régions du Québec s'apprêtent à faire à l'invitation du Mouvement pour une démocratie nouvelle, un organisme communautaire non partisan. En concentrant nos efforts dans la prochaine année, nous pouvons réussir a obtenir un nouveau mode de scrutin à temps pour les prochaines élections. (lire la suite).

De janvier à avril 2009, le MDN ira à la rencontre des gens de toutes les régions du Québec! Les ateliers : « VERS UN NOUVEAU MODE DE SCRUTIN » sont prêts! Lire la suite

Communiqué du 13 décembre 2008: « Des distorsions et des iniquités qui se répéteront tant qu'un nouveau mode de scrutin ne sera pas en place». Les dernières élections ont à nouveau démontré l'incapacité du système actuel à refléter fidèlement les choix et les valeurs de la population québécoise. C'est le constat que fait le Mouvement pour une démocratie nouvelle à l'analyse des résultats du 8 décembre 2008. Lire le communiqué

Campagne électorale Québec 2008. L'ADQ, le PLQ, le PQ, le PVQ et QS, ont transmis leur réponse aux questions posées par le MDN relativement à leurs engagements en matière de réforme du mode de scrutin. Lire les réponses de l'ADQ, du PLQ, du PQ, du PVQ et de QS.

En plus du MDN, de nombreux organismes réalisent des actions et produisent des publications en lien avec l’obtention de la réforme du mode de scrutin. Cette liste ne représente que la pointe visible de l’iceberg – mais elle démontre déjà que le MDN a des alliés importants. Lire l'inventaire préliminaire.(Interventions répertoriées depuis l’automne 2007).

Élections québécoises 2008. Le Mouvement pour une démocratie nouvelle demande aux partis politiques de s’engager à procéder à une réforme en profondeur du mode de scrutin. Inspirez-vous de la lettre qui a été adressée aux cheffes et aux chefs des partis politiques pour interpeller les candidates et les candidats de votre circonscription et pour informer les médias. Lire la lettre.

Rétrospective des actions du MDN et des actions (et inactions) gouvernementales des dix dernières années : la question de la réforme du mode de scrutin a été amplement discutée… il est plus que temps de passer de la parole aux actes. Lire la chronologie.

Vous défendez le droit à la représentation et le droit de contribuer à la démocratie – pour toutes et pour tous ? Les ateliers : « PRÉPARONS L'ARRIVÉE DU NOUVEAU MODE DE SCRUTIN » sont pour vous! En 2008, le MDN a mis en chantier un vaste projet d'éducation et de sensibilisation. Composé d'ateliers qui seront dispensés un peu partout au Québec dans les prochains mois, le projet culminera par une grande rencontre où les citoyennes et les citoyens des diverses régions pourront mettre en commun leurs analyses et agir ensemble pour obtenir une véritable réforme du mode de scrutin. Lire la suite

Le lancement des ateliers aura lieu le 29 novembre 2008 au 1601 Av. De Lorimier à Montréal (de 11h à midi). Il sera suivi de l'assemblée générale du MDN (de 13h00 à 16h00 au même endroit).lire la suite

4 octobre 2008. Cessons de tolérer les défauts du système actuel – réclamons un mode de scrutin de type proportionnel à Québec et à Ottawa. Vous êtes forcé de voter stratégique à cette élection ? Vous savez déjà que votre vote ne comptera pas et que vous ne vous reconnaîtrez pas dans ces gens qui devraient vous représenter ? Faites en sorte que ce soit la dernière fois. Durant la campagne électorale fédérale, nous pouvons contribuer à l'avancement de la réforme du mode de scrutin en réagissant lorsque des articles ne mentionnent pas les défauts du système actuel ou encore lorsque des journalistes pointent du doigt les problèmes du mode de scrutin actuel et parlent des modes de type proportionnel. Le MDN vous suggère des arguments à utiliser. (Lire le texte)

4 octobre 2008. Ateliers : PRÉPARONS L'ARRIVÉE DU NOUVEAU MODE DE SCRUTIN. Vous cherchez un sujet pour votre prochaine causerie ou pour une assemblée ? Vous défendez le droit à la représentation et le droit de contribuer à la démocratie – pour toutes et pour tous ? Si oui, les ateliers du MDN sont pour vous. Contactez-nous pour réserver une date (à compter de novembre 2008) projet@democratie-nouvelle.qc.ca (lire la suite).

«La réforme du mode de scrutin est aussi essentielle pour la démocratie que l’élaboration d’une carte électorale équitable». Ce message a été abondamment repris à travers le Québec, en plus d'être livré par le MDN lors de la présentation de son avis (lire la présentation du MDN devant la Commission sur la représentation électorale - le 12 juin).  En effet, du 21 avril au 13 juin 2008, l'importance de réformer le mode de scrutin a été réclâmée lors de 16 des 24 audiences de la Commission sur la représentation électorale, et ce, tant par des personnes que par des groupes, ainsi que par le Directeur général des élections. (Lire le verbatim des audiences de la CRE http://www.lacartechange.qc.ca/lacartechange/fr/transcription.asp) . Le rapport de la CRE abordera donc la nécessité de réformer le mode de scrutin (Lire l'extrait du téléjournal du 16 juin http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2008/06/16/002-dge-carte-electorale.shtml). À suivre....

Pour beaucoup d’entre nous, la démocratie semble aller de soi. Il est facile d’oublier que cette institution doit être non seulement défendue, mais améliorée. Obtenir un nouveau mode de scrutin où tous les votes compteront – et qui comptera avec tout le monde – ne peut se faire sans vous. Le MDN vous invite à concrétiser vos aspirations démocratiques en joignant ses rangs et en participant à son financement. (Lire le dépliant pour plus de détails: page 1, page 2). Merci à l’avance de votre solidarité. (Lire la lettre)

Le Mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN) demeure persuadé que la meilleure façon d'empêcher que la réforme soit jetée aux oubliettes par les élues et les élus, est de poursuivre la mobilisation et l'éducation populaire sous toutes leurs formes. C'est pourquoi il prépare actuellement des ateliers de formation et d'échanges qu'il désire proposer à travers le Québec dès le début de l’automne (Lire la présentation du projet) et qu’il invite la population à intervenir dans le cadre de la présente consultation de la Commission de représentation électorale (Lire l'invitation du MDN à participer à la CRE).

Lettre ouverte du 20 janvier 2008 « Pour que cesse la désinformation». Réaction du MDN aux propos du ministre Pelletier – rapportés dans La Presse du 19 janvier 2008. (Lire la lettre)

Communiqué du MDN du 22 décembre 2007. « Le gouvernement n'a plus aucune raison de priver le Québec d'un mode de scrutin véritablement proportionnel». Par le rapport qu'il vient de déposer, le Directeur général des élections (DGE) fait en sorte que le gouvernement n'a plus aucune raison de priver la démocratie québécoise d'un mode de scrutin véritablement proportionnel. Le Mouvement pour une démocratie nouvelle fera prochainement l'étude approfondie du rapport, mais il appert déjà qu'il s'agit d'une confirmation supplémentaire de la justesse de cette revendication ainsi que des balises démocratiques qui la sous-tendent, soit le respect du droit à la représentation des idées ainsi que du droit d'incarner cette représentation. (Lire le communiqué)

Communiqué du 14 novembre 2007. « Réforme du mode de scrutin : 20 000 personnes et organismes interpellent les partis politiques présents à l’Assemblée nationale » Une pétition signée par plus de 20 000 personnes et organismes est déposée aujourd’hui à l’Assemblée nationale par les députés Daniel Turp (PQ) et Sébastien Proulx (ADQ). « Tous les partis politiques siégeant à l’Assemblée nationale doivent répondre sans délai et de façon satisfaisante à ceux et celles qui réclament une réforme véritable du mode de scrutin ». C’est en ces termes que se sont exprimés les porte-parole des quatre organisations initiatrices de la pétition « Pour un nouveau mode de scrutin » lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui. (lire le communiqué)

Lettre ouverte du 14 novembre 2007« Pour un nouveau mode de scrutin : 20 000 personnes et organismes demandent aux partis politiques d’agir » La pétition « Pour un nouveau mode de scrutin » témoigne de la persistance d’un mouvement qui s'élargit et s'enracine grâce à l’éducation populaire. En effet, plus la population est informée des enjeux de la réforme électorale, plus elle réclame des changements, ce qu’elle a fait chaque fois qu'elle a été consultée. (lire la lettre ouverte)

La prochaine assemblée générale annuelle du Mouvement pour une démocratie nouvelle aura lieu le 24 novembre 2007. Bienvenue aux membres et aux non-membres! Un « 4 à 6 » aura lieu tout de suite après l’assemblée générale pour célébrer la réalisation de la pétition « Pour un nouveau mode de scrutin » en compagnie des membres du MDN et des personnes ayant contribué à sa réussite (lire la suite)

HÂTEZ-VOUS, CAR LA PÉTITION « Pour un nouveau mode de scrutin » SERA BIENTÔT DÉPOSÉE! (Message du 13 octobre 2007) Le temps est venu de faire un dernier effort pour augmenter le nombre de signataires, et ainsi accroître la pression sur le gouvernement afin qu’il sache que nous ne lâcherons pas ! La pétition sera bientôt déposée à l'Assemblée nationale. Si vous avez fait signer des pétitions (sur le format imprimé) veuillez les retourner, LE 28 OCTOBRE AU PLUS TARD à l'adresse suivante: CP 49059, CSP PL. Versailles (7275 Sherbrooke est local, 32), Montréal QC, H1N 3T6. Le site Web de la pétition www.nouveaumodedescrutin.net sera accessible pour encore quelques jours après cette date, mais hâtez-vous avant qu'il ne soit désactivé. (lire la suite)

Si vous croyez que la réforme du mode de scrutin n’avance pas… détrompez-vous! (Message du 10 août 2007) Il est vrai que du côté des parlementaires rien ne bouge, mais ce n’est pas le cas du côté du MDN et des réformistes. En effet, nous n’abandonnerons pas tant que le Québec ne disposera pas d’un mode de scrutin véritablement porteur d’avenir.(lire le message)

Le MDN sera au Forum social québécois - atelier et blitz de signature de la pétition. Le Mouvement pour une démocratie nouvelle présentera un atelier, conjointement avec le Collectif Féminisme et Démocratie, vendredi le 24 août de 14h à 16h, le (UQÀM, Pavillon Hubert-Aquin (400, rue Sainte-Catherine est - local A1824, Montréal) sous le titre "Réforme du mode de scrutin au Québec : enjeux démocratiques et perspectives de changement". De plus, nous profiterons de l’occasion pour sensibiliser les participantes et les participants du FSQ à l’importance de signer la pétition en appui à notre lutte (nous cherchons d’ailleurs des bénévoles pour réaliser ce « blitz »). www.forumsocialquebec.org

Le MDN a un nouveau dépliant. N'hésitez pas à nous en faire la demande ou à le télécharger afin de le diffuser autour de vous (le dépliant contient maintenant un formulaire d'adhésion et de don). Fichier à télécharger et à imprimer sur papier 8,5 X 14 pouces page 1, page 2

Le Directeur général des élections du Québec a obtenu une prolongation pour déposer son rapport - jusqu'au 21 décembre 2007. Le 17 mai dernier, le ministre Benoit Pelletier, responsable de la Réforme des institutions démocratiques, a émis un communiqué annonçant qu'il accordait au DGEQ les 6 mois supplémentaires demandé par ce dernier. Le DGEQ a donc jusqu'au 21 décembre 2007 plutôt que jusqu'au 21 juin 2007, comme prévu initialement, pour répondre aux questions du mandat ministériel (du 21 décembre 2006). Ce sujet sera discuté lors de la prochaine rencontre du conseil d'administration du MDN le 14 juin de 18h30 à 21h30 (au 1601 de Lorimier à Montréal - métro Papineau). Joignez-vous à nous pour en discuter! (lire les deux lettres échangées entre le Ministre et le DGEQ, Ministre --> DGEQ, DGEQ --> Ministre)

Communiqué: "Réforme du mode de scrutin : Le Mouvement pour une démocratie nouvelle se demande si le silence du premier ministre signifie qu’il veut maintenir le statu quo". Montréal, 10 mai 2007. Le discours inaugural ne faisant pas la moindre allusion quant à la réforme du mode de scrutin, le Mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN) se demande si le silence du premier ministre Jean Charest signifie qu’il veut maintenir le statu quo. (lire le communiqué)

Discours inaugural : Le Premier ministre, Jean Charest, doit annoncer sa volonté d’agir rapidement pour changer le mode de scrutin" Montréal, le 3 mai 2007-  La Coalition qui a lancé une campagne d’information et de mobilisation citoyenne afin de faire changer l’actuel mode de scrutin demande au Premier ministre, monsieur Jean Charest, de faire connaître son engagement de procéder rapidement à cette réforme lors de son discours inaugural. Elle a aussi annoncé, qu’à ce jour, la pétition citoyenne disponible sur Internet avait recueilli plus de 13 000 signatures de citoyennes et de citoyens appuyant l’initiative de la Coalition. (lire le communiqué)

Communiqué : " Formation du nouveau cabinet : réaction du Mouvement pour une démocratie nouvelle". Montréal, 19 avril 2007. Le ministre Benoît Pelletier ayant été confirmé dans son rôle de Ministre délégué à la Réforme des institutions démocratiques, le Mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN) se réjouit à la perspective de poursuivre le travail amorcé quant à la mise en place d’un nouveau mode de scrutin. Cependant, le ministre Pelletier cumulant pas moins de huit responsabilités, le MDN craint que cela nuise à l’achèvement de la réforme. (lire le communiqué)

Communiqué: "Pour en finir avec le mode de scrutin : Lancement d’une campagne d’information et de mobilisation citoyenne - Pétition en ligne". Montréal, le 1er avril 2007- Quatre organisations préoccupées par la démocratie au Québec se sont réunies pour lancer une campagne d’information et de mobilisation citoyenne afin de faire changer l’actuel mode de scrutin. Elles ont ouvert un site Internet (www.nouveaumodedescrutin.net) où la population est invitée à signer une pétition qui sera déposée devant l’Assemblée nationale, au gouvernement ainsi qu’à tous les chefs de partis représentés à l’Assemblée. Il s’agit de l’Association pour la revendication des droits démocratiques, du Collectif Féminisme et Démocratie, du Mouvement Démocratie et Citoyenneté du Québec et du Mouvement pour une démocratie nouvelle. (lire le communiqué)

Communiqué: " Le véritable changement viendra lorsque les résultats électoraux seront proportionnels." Montréal, le 28 mars 2007. Le 26 mars, des centaines de milliers de personnes ont vu que leur vote n’était pas pris en compte. Pour le Mouvement pour une démocratie nouvelle, les résultats de l’élection prouvent encore une fois que la société québécoise a besoin d’un mode de scrutin produisant des résultats proportionnels.(lire le communiqué)

Communiqué "Encore une fois le prochain gouvernement du Québec sera élu par une minorité de l’électorat et la volonté populaire ne sera pas respectée" Montréal, le 15 mars 2007. Tous les partis politiques doivent s’engager à ce que le mode de scrutin actuel ne soit plus utilisé après l’élection de 2007 et à ce que la prochaine élection se déroule avec un nouveau mode de scrutin produisant un résultat proportionnel et corrigeant les défauts de sous-représentation du système actuel. Appuyés par plusieurs personnalités d’horizons différents et de toutes allégeances politiques, c’est ce message que livrent d’une seule voix les organismes oeuvrant à la réforme du mode de scrutin au Québec : le Mouvement démocratie nouvelle, Le Mouvement Démocratie et Citoyenneté du Québec, le Collectif Féminisme et Démocratie et l’Observatoire de la démocratie.(lire le communiqué)

Lettre ouverte transmise aux médias et aux partis politiques et publiée dans le Devoir du 21 mars 2007. « Encore une fois le prochain gouvernement du Québec sera élu par une minorité de l’électorat et la volonté populaire ne sera pas respectée » Si l’on en croit les plus récents sondages d’opinion, le prochain gouvernement du Québec sera formé par un parti politique qui n’aura pas eu la faveur populaire des électrices et des électeurs. On peut même prédire qu’il y aura plus de gens qui auront voté contre lui qu’il y en aura qui auront voté « pour ». Et cela ne tient pas compte de toutes celles et de tous ceux qui auront choisi de ne pas aller voter! Cette situation n’est pas nouvelle, mais elle demeure une caractéristique de fond de notre système électoral. Les signataires de cette lettre réclament de tous les partis politiques, advenant leur élection le 26 mars prochain, qu’ils s’engagent à ce que la prochaine élection se déroule avec un nouveau mode de scrutin produisant un résultat proportionnel et corrigeant les défauts de sous-représentation du système actuel.(lire la lettre ouverte)

Campagne électorale 2007 – Votre contribution pour réussir la réforme du mode de scrutin. Message à L'intention de toutes les personnes favorables à la mise en place d'un mode de scrutin proportionnel véritablement porteur d'avenir :

Le gouvernement doit respecter son engagement de réformer le mode de scrutin québécois dans le présent mandat et d’en référer au DGEQ n’atténue pas sa responsabilité politique de procéder. Montréal, le 13 décembre 2006. Alors qu’il avait annoncé un projet de loi, le ministre Benoît Pelletier en réfère au Directeur général des élections (DGEQ) pour obtenir son avis sur les constats qu’il tire des critiques reçues sur l’avant-projet de loi. « Si la contribution impartiale du DGEQ est bénéfique dans ce dossier, il n’en demeure pas moins qu’il est de la responsabilité du gouvernement de respecter son engagement de réformer le mode de scrutin dans le présent mandat » de dire Mercédez Roberge, présidente du Mouvement pour une démocratie nouvelle.(lire le communiqué)

Lettre (21 décembre 2006) du ministre responsable de la Réforme des institutions démocratiques, monsieur Benoît Peletier, mandatant le Directeur général des élections du Québec de produire un avis dans un délai de six mois. http://www.institutions-democratiques.gouv.qc.ca/reforme-des-institutions/communiques/2006/entente-20061221.pdf

Communiqué  du ministre responsable de la Réforme des institutions démocratiques. Le ministre Benoit Pelletier annonce une consultation du DGEQ et des parlementaires sur des changements demandes à l'avant-projet de loi (13 décembre 2006 ).  http://www.institutions-democratiques.gouv.qc.ca/reforme-des-institutions/communiques/2006/srid_com20061213.htm

Déclaration ministérielle du ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes, de la Francophonie canadienne, de l’Accord sur le commerce intérieur, de la Réforme des institutions démocratiques et de l’Accès à l’information et ministre responsable de la région de l’Outaouais (13 décembre 2006)http://www.institutions-democratiques.gouv.qc.ca/reforme-des-institutions/discours/2006/srid_dis20061213.htm

Bilan de la Commission spéciale sur la loi électorale sur les principaux enjeux du mode de scrutin : Résumé des recommandations des rapports, des positions des partis politiques, et rappel des consensus présentés lors des audiences publiques. (lire le document)

Communiqué : Les recommandations de la Commission spéciale sur la loi électorale font fi de plusieurs consensus exprimés lors de la consultation. Montréal, le 31 mai 2006. Le Mouvement pour une démocratie nouvelle s’inquiète que de nombreux consensus exprimés ces derniers mois ne se retrouvent pas dans les recommandations de la Commission spéciale sur la loi électorale et espère que le futur projet de loi fera preuve de plus d’audace. (lire le document)

Analyse des 515 interventions présentées devant la Commission spéciale sur la loi électorale (mémoires et présentations orales) du 24 janvier 2006 au 09 mars 2006.  Présentation préparée par le Conseil citoyen pour la démocratie / Outaouais (CCDO) et le Mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN) (Présentation Power Point)

Communiqué : Réforme électorale : une tendance en faveur du changement se dessine. Montréal, le 9 mars 2006. Alors que les travaux de la Commission spéciale sur la Loi électorale (CSLE) s’achèvent aujourd’hui à Québec, le Mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN) et le Collectif Féminisme et Démocratie(CFD) ont procédé à un premier bilan de cette Commission : plus de 300 mémoires déposés. (lire le document)

Lettre ouverte au Soleil du 15 février 2006 " Réforme du mode de scrutin : Le Conseil du statut de la femme fait fi des véritables enjeux pour les femmes en prônant le statu quo " Le 7 février dernier le Conseil du statut de la femme présentait dans vos pages sa réponse à la proposition gouvernementale d'instaurer un mode de scrutin mixte. La Commission spéciale sur la loi électorale (CSLE) entend actuellement un nombre impressionnant de groupes et de personnes qui, devant les nombreux défauts de l'avant-projet de loi, proposent des solutions pour le rendre acceptable. Le CSF a plutôt choisi de défendre le statu quo, en prétendant que " le scrutin majoritaire actuel, malgré ses défauts au regard de la représentation, n'a pas si mal servi la population féminine ". (lire le document)

Communiqué : Le Mouvement pour une démocratie nouvelle réclame des modifications majeures au mode de scrutin proposé dans l’avant-projet de loi. Montréal, le 25 janvier 2006. Le Mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN) a présenté son mémoire lors de la première journée des audiences publiques de la Commission spéciale sur la loi électorale (CSLE). Elle y a réclamé des modifications majeures au mode de scrutin proposé dans l’avant-projet de loi du gouvernement. (lire le document)

Présentation du MDN à la Commission spéciale sur la loi électorale - extrait du journal des débats. (le 25 janvier 2006 - version non révisée). (lire le document)

Communiqué : Le Mouvement pour une démocratie nouvelle réclame des modifications majeures au mode de scrutin proposé dans l’avant-projet de loi. Montréal, le 25 janvier 2006. Le Mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN) a présenté son mémoire lors de la première journée des audiences publiques de la Commission spéciale sur la loi électorale (CSLE). Elle y a réclamé des modifications majeures au mode de scrutin proposé dans l’avant-projet de loi du gouvernement. (lire le document)

Présentation du MDN à la Commission spéciale sur la loi électorale - extrait du journal des débats. (le 25 janvier 2006 - version non révisée). (lire le document)

Communiqué : Ouverture de la Commission spéciale sur la loi électorale le 24 janvier - Le Mouvement pour une démocratie nouvelle présentera les modifications que nécessite le mode de scrutin proposé par le gouvernement. Montréal, le 23 janvier 2006. Le Mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN) présentera son mémoire à Québec le 24 janvier à 16h00 à l'ouverture de la Commission spéciale sur la loi électorale (CSLE) pour réclamer des modifications significatives au mode de scrutin proposé dans l'avant-projet de loi du gouvernement. (lire le document)

Mémoire présenté par le mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN) dans le cadre de la consultation du groupe de travail sur "la pleine participation des communautés noires à la société québécoise". Montréal, le 28 novembre 2005. (lire le document)

Communiqué : Pour une réforme majeure du mode de scrutin. Le gouvernement doit faire mieux que dans son avant-projet de loi. Montréal, le 2 novembre 2005. Le Mouvement pour une démocratie nouvelle invite la population québécoise à exercer son pouvoir démocratique en s’exprimant sur les résultats que doit atteindre le prochain mode de scrutin québécois dans le cadre de la consultation de la Commission spéciale sur la loi électorale lancée officiellement hier à Québec. (lire la suite)

Réplique au texte paru dans le Devoir du 16-17 avril 2005 - Plaidoyer pour la réforme du mode de scrutin : Le statu quo n'est pas acceptable. Montréal, 22 avril 2005. Nous tenons à apporter un éclairage différent au " Plaidoyer contre la réforme du mode de scrutin " paru le 16 avril dernier. Contrairement à messieurs Brun, Corbo, Dufour, Facal et Rivest, il nous apparaît responsable et indispensable de revoir la façon de désigner la composition de l'Assemblée nationale, afin qu'elle soit un reflet fidèle de nos réalités multiples et le lieu de l'exercice juste et équitable du pouvoir... (lire la suite)

Communiqué : Une autre élection injuste pour la population québécoise et canadienne. Montréal, le 30 juin 2004. Les résultats des dernières élections fédérales viennent de fournir un autre exemple de la nécessité d'un système de représentation proportionnelle selon le Mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN). (lire la suite)

Communiqué : Le Mouvement pour une démocratie nouvelle réclame le dépôt immédiat de l'avant projet de loi sur la réforme du mode de scrutin. Montréal, le 6 juin 2004. Le Mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN) demande depuis des mois que le ministre présente à la population les détails de son projet de réforme du mode de scrutin. Or, en reportant l'annonce de l'avant-projet de loi, le ministre Dupuis nous fait douter de sa réelle volonté politique... (lire la suite)

Bulletin du MDN de Mai 2004 - Format PDF

Communiqué : Le Mouvement pour une démocratie nouvelle demande au Ministre Jacques Dupuis de bonifier sa proposition avant d'en faire un projet de loi. Montréal, le 1er avril 2004. Le Mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN) invite le gouvernement à s'inspirer de plusieurs des recommandations contenues dans le rapport de la Commission du Droit du Canada rendu public hier, ainsi que dans celui de décembre dernier de la Commission sur la réforme électorale de l'île-du-Prince-Édouard. (lire la suite)

Position du MDN. Montréal, le 18 mars 2004. La proposition du ministre Dupuis devra comporter deux bulletins de vote et utiliser des listes de candidatures. Si la tendance se maintient, comme le veut la formule consacrée, le ministre délégué à la Réforme des institutions démocratiques, M. Jacques P. Dupuis, risque de décevoir ceux et celles qui espèrent un changement majeur du mode de scrutin au Québec. (lire la suite)